Affichage de 73 résultats

Notice d'autorité

Joseph-Elzéar Bernier

  • CL01-01
  • Personne
  • 1852-1934

Joseph-Elzéar Bernier est né le 1er janvier 1852. Il est reconnu comme un des premiers aventuriers canadiens de l’Arctique du début du XXe siècle.

À la suite d’un parcours professionnel varié, de capitaine de long cours (1869-1887) à gouverneur de la prison de Québec (1895-1898) en passant par officier de port (1887-1894), le Capitaine Joseph E. Bernier s’est intéressé aux expéditions polaires au nord du Canada. De 1898 à 1904, il a exposé ses plans d’explorations au gouvernement et au public. À partir de 1904 et jusqu’à sa retraite en 1927, il a multiplié les voyages d’explorations pour le Dominion de Canada.

Tout au long de ses voyages, il a commandé différents navires. Le plus connu est le « S.S. Arctic » duquel il a fait ses premiers voyages. Par la suite, la goélette « Minnie Maud », le « S.S. Guide », le « S.S. Franklin » et autres navires se sont ajoutés à ses navires d’exploration.

Concernant sa vie personnelle, le Capitaine Joseph E. Bernier s’est marié deux fois. Sa première épouse a été Rose-de-Lima Caron (1855-1917) en 1870. Marie-Alma Julie Albertine Lemieux (1879-1961) est devenue sa deuxième épouse en 1919. Joseph-Elzéar Bernier est décédé le 26 décembre 1934.

Georges Perrault

  • CL03-01
  • Personne
  • 1824-1887

Georges Perrault est le neveu de Georges et Louis-Édouard Couture. Il sera le bénéficiaire des biens de Georges Couture après son décès. Georges Couture (1824-1887) a été marchand et homme politique municipal de Lévis. Louis-Édouard Couture (1833-1919) a été négociant avec son frère et commandeur de l’Ordre de Saint-Sylvestre. Ce dernier sera marié à Luce Camille Dalaire. La famille Couture serait un descendant de Guillaume Couture, premier colon de Lévis.

Irénée Lemieux

  • CL05-01
  • Personne
  • 1931-2005

Irénée Lemieux naquit le 3 août 1931 à Armagh, municipalité de Bellechasse au Québec. Il décédera accidentellement le 10 mai 2005. Il était le fils d’Ernest Lemieux (1889-1945), journalier, et de Philomène Roy (1891-1996), institutrice.

La renommée d’Irénée Lemieux sera fondée sur ses multiples talents artistiques. En effet, l’homme acquerra plusieurs certificats et diplômes démontrant ses aptitudes tant à la musique qu’aux arts plastiques. Son parcours universitaire débutera avec l’étude de la musique. Il possédera ses premières attestations académiques avec le Diplôme supérieur en piano en 1951 et le Diplôme Lauréat de piano en 1952 à l’Université Laval à Québec. Par la suite, il acquerra en 1952 son Diplôme supérieur de l’École normale Laval à Québec en pédagogie.

Ses intérêts pour le domaine musical s’approfondiront en 1964. Il sera élève sous la tutelle de Claude Champagne pour la composition musical et par la suite de Rémus Tzincoca pour la direction d’orchestre. Irénée Lemieux fréquentera le Conservatoire de musique de Québec et celui de Montréal en plus d’être l’apprenti de Nadia Boulanger au Conservatoire de Fontainebleau en France.

Son talent artistique s’étendra haut delà que du seul domaine musical. Irénée Lemieux sera reconnu aussi comme peintre, illustrateur, sculpteur, auteur et éditeur. En effet, il obtiendra en 1961 son Diplôme des Écoles d’arts américains de Fontainebleau en France. De plus, il complétera des cours de peinture et de sculpture dont la céramique.

De 1952 jusqu’à sa retraite de 1984, Irénée Lemieux a été enseignant et directeur d’école au primaire, en plus d’être enseignant en arts plastiques au secondaire dans la région de Québec. En 1963, il fondera, avec son frère Joseph et autres compagnons, l’orchestre La Sinfonia. Il produira des concerts au Canada, France, Suisse, Italie, Autriche et Allemagne. Il composera plusieurs œuvres musicales dont des pièces inspirées du folklore huron-wendat.

Sa renommé artistique croîtra avec les différentes distinctions de concours à travers le monde entre 1959 et 2004. Il obtiendra des prix pour ses compositions musicales, ses peintures et ses sculptures.

Scout du Collège de Lévis

  • CL06-01
  • Collectivité
  • 1929-1974

Le Collège de Lévis possédait une troupe de scout nommé Troupe Raymond. Cette troupe débutera ses activités en 1947. Il sera sous l’autorité du 21e diocèse de Québec et du 2e de Lévis. Cette troupe se formera sous la Fédérations des Scouts Catholiques de la Province de Québec. Quatre patrouilles formeront la Troupe Raymond : Cerfs, Écureuils, Visons et Alouettes. Ces activités se poursuivront jusqu’en 1974. La Troupe Raymond sera alors intégrée à la Troupe Déziel (12e de Québec et 1ère de Lévis).

Robert Lacroix.

  • CL07-01
  • Personne
  • 1908-1995

Mgr Robert Lacroix est né le 6 mars 1908 à Saint Pierre de Broughton. Il était le fils de Édouard Lacroix, marchand général, et de Alida Routhier. Il compléta, de 1918 à 1928, ses études secondaires et classiques au Collège de Lévis. Il fit ses études théologiques (1928-1932) au Grand Séminaire de Québec. Il fut ordonné prêtre dans sa paroisse natale le 10 juillet 1932, par Mgr J.-M.-R. Villeneuve, O.M.I., archevêque de Québec.

Il fut d’abord professeur au Petit Séminaire de Québec, de 1932 à 1933, période au cours de laquelle il obtint un doctorat en théologie (1932). Il fut par la suite, pendant environ dix-sept ans (1933-1950) professeur au Collège de Lévis. Au cours de cette période, il compléta, de 1937 à 1939, des études philosophiques à l’Angelicum de Rome, en y obtenant un doctorat en philosophie (1939). De 1950 à 1955, il fut principal et professeur à l'École Normale de Thetford. Par la suite, de 1955 à 1961, il fut supérieur et professeur au Séminaire de Saint-Georges de Beauce. Au cours de cette période, soit le 29 avril 1958, il fut nommé Prélat domestique à l’occasion de son 25ième anniversaire d’ordination. De 1961 à 1966, il fut curé à Saint-Henri de Lévis.
De 1966 à 1977, il fut rattaché à l'archevêché de Québec en y exerçant successivement les fonctions suivantes : secrétaire du cardinal Maurice Roy (1966-1969); membre (1966-1968) puis directeur (1968-1969) du Conseil diocésain de l'Union pontificale missionnaire et du Comité diocésain de coopération missionnaire; vice-official au Tribunal métropolitain de Québec (1969-1977); conseiller moral auprès de l'Armée de Marie (1975-1976). Il prit sa retraite en janvier 1977, séjournant d’abord chez les Pères du Très-Saint-Sacrement à Québec (1977-1994) et, par la suite, à la Résidence Cardinal-Vachon (1994-1995).

Il est décédé le 9 août 1995 à l’Hôpital du Saint-Sacrement de Québec. Ses funérailles ont eu lieu en l’église du Très Saint-Sacrement le 12 août 1995 et elles furent présidées par Mgr Maurice Couture, S.V., archevêque de Québec. Il fut inhumé au cimetière paroissial de Saint-Pierre de Broughton.

Lionel Saint-Georges Lindsay

  • CL08-01
  • Personne
  • 1849-1921

Né à Montréal, le 1er mai 1849, Lionel Lindsay est le fils de William Burns Lindsay, greffier de l'Assemblée législative de la province du Canada, et de Marie-Henriette Bourret.

Lindsay fait ses études au petit séminaire de Québec de 1862 à 1871, puis au grand séminaire de Québec de 1871 à 1874. Pendant ces trois années, il enseigne également au petit séminaire. Il est ordonné prêtre en 1875 et poursuivra sa formation en théologie et en philosophie à Rome de 1883 à 1885.

En 1875, l'abbé Lindsay est nommé vicaire de la paroisse de Notre-Dame-de-Lévis. Mgr Joseph-David Déziel, curé de la paroisse, lui donne également les fonctions de préfet des études du collège de Lévis et de secrétaire du Conseil de la maison. Lindsay se charge notamment de la mise sur pied du cours classique prodigué par le collège. Il est également professeur d'anglais et directeur des élèves à compter de 1887. En 1893, il quitte le collège pour entrer dans la Compagnie de Jésus, dans laquelle il demeure à peine quelques mois.

En 1894, l'abbé Lindsay est de retour dans le clergé séculier du diocèse de Québec. Il est aumônier des Ursulines de Québec de 1894 à 1900 et le premier inspecteur ecclésiastique des couvents et académies du diocèse de 1897 à 1905. Il crée alors la revue Nouvelle-France, publiée de 1902 à 1918. Par la suite, il occupe le poste de secrétaire de l'archevêché de 1905 à 1907 et de secrétaire-archiviste à compter de 1907. Il est nommé chanoine primicier du chapitre métropolitain de Québec en 1915 et fait prélat domestique en 1919.

Il est décédé à Québec, le 10 février 1921.

Il a écrit plusieurs ouvrages historiques et hagiographiques, dont Pèlerinages d'outre-mer : Lourdes, Assise, La Salette, le mont Saint-Michel, le Mont-Cassin, etc. (1890), Notre-Dame de la Jeune-Lorette en la Nouvelle-France : étude historique (1900) et Le centenaire de l'archevêché de Québec, 1819-1919 (1919).

(Description tirée du Répertoire du patrimoine culturel du Québec [http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=7722&type=pge#.Vuv0t-LhDIU])

Marie-Louis Belleau

  • CL09-01
  • Personne
  • 1884-1949

Marie-Louis Belleau est né à Lévis le 28 décembre 1884. Études au Collège de Lévis (1894-1905). Prêtre le 1er mai 1910. Professeur au Collège. Préfet des études en cours commercial (1918-1921) et (1927-1930). Directeur des élèves (1921-1924). En repos (1943-1949). Décédé subitement à la Rivière-à-Pierre le 11 juillet 1949.

Henri Morency

  • CL10-01
  • Personne
  • 1917-2002

L'abbé Henri Morency est né le 16 décembre 1917 à St-Tite-des-Caps, fils de David Morency et de Eugénie Martineau. Il a fait ses études classiques au Collège de Lévis de 1932 à 1940, puis au Grand Séminaire de Québec de 1940 à 1944. Il fut ordonné prêtre le 16 juin 1944. L’abbé Morency exerça son ministère principalement au Collège de Lévis comme professeur et directeur de 1945 à 1967 puis comme curé de St-Charles de Bellechasse de 1967 à 1986 où il fut un pasteur au ministère fécond et fort apprécié de ses ouailles. Retiré à la Résidence Déziel de 1986 à 2001, il s’occupe notamment en tant qu’aumônier du Pavillon d’Youville des Soeurs de la Charité de Québec de 1988 à 1993. Finalement en raison de la maladie, il séjourna les derniers mois à la Résidence Cardinal-Vachon. Il décède le 27 juillet 2002 à l’âge de 84 ans.

Raoul Tardif

  • CL12-01
  • Personne
  • 1894-1985

Né à Saint-Roch-de-Québec le 17 juillet 1894. Étudié au Collège de Lévis de 1907 à 1915. Enseignant d'arithmétique de 1916 à 1921. Enseignant matières commerciales de 1921 à 1925 et de 1936 à 1946. Directeur des élèves de 1925 à 1936. Directeur spirituels de 1940 à 1948. Décédé en 1985.

Émile Morency

  • CL14-01
  • Personne
  • 1898-1963

Émile Morency a été étudiant et enseignant au Collège de Lévis entre 1923 et 1963. Il est l'oncle d'Henri Morency.

Résultats 1 à 10 sur 73