Albert Rousseau

Zone d'identification

Type d'entité

Personne

Forme autorisée du nom

Albert Rousseau

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1908-1982

Historique

Albert Rousseau est un peintre québécois renommé mondialement. Il naquit le 17 octobre 1908 à Saint-Étienne-de-Lauzon. En 1925, Albert Rousseau entra à l’École des beaux-arts de Québec. À sa sortie de l’établissement d’enseignement en 1931, Albert Rousseau détiendra son certificat de graduation. C’est durant cette même année qu’il épousa Olivette Godbout le 19 septembre. À la suite de la faillite de son employeur, Albert Rousseau se dénicha un emploi au Château Champlain à Québec à la fin de 1931 et poste qu'il occupa pendant 35 ans. Cet emploi permit de subvenir aux besoins de sa famille. En effet, entre 1932 et 1948, Albert Rousseau et Olivette Godbout eurent six enfants : Jean-Marc en 1932, Yves en 1935, Jacques en 1940, Marie en 1944, Henri en 1946 et Marcel en 1948.

Malgré son métier à l’hôtellerie, Albert Rousseau continua à peindre dans ses temps libres. Entre 1931 et 1940, l’artiste-peintre se bâtit lentement une réputation. En mai 1935, il participa au premier Salon des Anciens de l’École des beaux de Québec, et en 1939, il participa au Salon du Printemps de la Galerie des arts de Montréal. En 1940, il présenta des tableaux aux Château Frontenac. Sa première exposition solo d’Albert Rousseau se déroula en mars 1942 à la Galerie municipale de Québec.

Pendant la Deuxième guerre mondiale, Albert Rousseau s'enrôla dans la « Legion of the Frontiersmen » à partir de 1942.

En 1948, Albert Rousseau gagna le Prix Jessie Dow à l’Exposition du Printemps du Musée d’art de Montréal pour l’œuvre Portrait de Roland Chenail. Son ami Alfred Pellan reçut aussi un premier prix durant le même événement. Par la suite, l’artiste-peintre multiplia les expositions dans la province de Québec et sa renommé s’agrandit.

À partir de 1964, Albert Rousseau créa l’Exposition Champêtre qui se donna initialement à sa maison et son atelier de Saint-Étienne-de-Lauzon. Pendant la même année, il prit sa retraite de son emploi à l’hôtellerie et donna des cours dans diverses institutions pédagogiques dont l’Université Laval. En 1966, il voyagea pour la première fois en Europe. En 1970, la sixième Exposition Champêtre de Rousseau se déroula pour la dernière fois à la maison du peintre. À partir de 1971, les Expositions Champêtres se produisirent au vieux moulin à scie de Saint-Étienne-de-Lauzon rebaptisé le Moulin des Arts.

Le Moulin des Arts fut une initiative d’Albert Rousseau de transformer un ancien moulin à scie en lieu destiné pour les artistes. Le peintre acheta le moulin à la veuve de Joseph Gosselin en 1970. Le Moulin des Arts devint le lieu duquel Albert Rousseau anima des ateliers d’arts, fit des expositions et vendit des fournitures pour les artistes.

En 1976, certaines œuvres d’Albert Rousseau illustrèrent le livre Allegro de Félix Leclerc.
Albert Rousseau décéda le 18 mars 1982. L’année suivante, le Cegep de Sainte-Foy donna le nom de « Salle Albert-Rousseau » à son nouvel amphithéâtre de spectacle. De plus, à partir de l’Exposition Champêtre de 1983, le Prix Albert Rousseau fut remis à la relève artistique qui fréquenta les ateliers du Moulin des Arts sous la supervision de Marcel Rousseau, fils du peintre.

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

P23-01

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC