Pièce P56 - La goélette de sauvetage G.T.D. entrain de brûler

Original Objet numérique not accessible

Titre propre

La goélette de sauvetage G.T.D. entrain de brûler

Dénomination générale des documents

  • Document iconographique

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité du titre

Notes du titre

  • Source du titre propre: Composé propre basé sur le contenu de la pièce.

Niveau de description

Pièce

Cote

VL01 P03-S02-D04-P56

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Date(s)

  • 1905-11-03 (Production)

Description matérielle

1 photographie : 1 épreuve n&b ; 11,4 x 9,2 cm

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Nom du producteur

(1800 à nos jours)

Historique de la conservation

Portée et contenu

Il s'agit de la goélette de sauvetage G.T.D. (première du nom) entrain de brûler après s'être lancée au secours du Bavarian.

Le 3 novembre 1905, le vapeur Bavarian de la compagnie Allan Line s’échoue sur le rocher Wye, un massif rocheux d’environ 1200 pieds de longueur situé à environ un demi mille au sud du chenal de navigation. L‘accident s’est produit alors que le pilote, surpris par une tempête de neige à l’approche de Grosse-Île, décida de jeter l’ancre pour la nuit. Cette erreur de navigation lui vaudra une suspension de 18 mois sans salaire.

Le Lord Strathcona et la goélette de sauvetage G.T.D. se précipitent sur les lieux du naufrage et amorcent les opérations de sauvetage. Le feu se déclare alors sur la goélette. L’équipage l’abandonne et elle s’échoue sur la grève près de Montmagny où le feu la détruira complètement. Construite à Lévis en 1883, sa carrière aura donc été d'une durée de 22 ans.

Le lendemain, le navire du gouvernement Druid se rend sur les lieux avec une équipe d’employés de Allan Line et ramène les passagers. Renfloué le 19 novembre suivant, le navire est ramené à Lauzon par le Lord Strathcona, accompagné du remorqueur William Hackett (anciennement Adriatic) et du traversier brise-glace Champlain.

État de conservation

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

Écriture des documents

Localisation des originaux

P03 – R10-E3-T3-1

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Instruments de recherche

Générer l'instrument de recherche

Éléments associés

Éléments associés

Accroissements

Identifiant(s) alternatif(s)

Numéro normalisé

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Mots-clés - Genre

Identifiant de la description du document

Identifiant du service d'archives

Règles ou conventions

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue de la description

Langage d'écriture de la description

Objet numérique (Matrice) zone des droits

Objet numérique (Référence) zone des droits

Objet numérique (Imagette) zone des droits

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés