Affichage de 157 résultats

Description archivistique
Fonds Famille Davie Avec objets numériques
Aperçu avant impression Affichage :

Gens assis au bord d'une rivière

Il s'agit de quatre dames et d'un homme assis sur des rochers au bord d'une rivière.

L'homme est vêtu d'un complet et porte un chapeau melon. Trois des quatre femmes sont vêtues de blouses blanches et de jupes et portent des chapeaux. L'autre femme est enceinte. Elle porte une robe noire et un foulard dans les cheveux. Elle tient également une ombrelle.

Gouvernail du Regulus

Il s'agit d'une prise de vue du gouvernail du navire Regulus.
Deux hommes se trouvent sur le pont.

Gouvernail du Regulus

Il s'agit d'une prise de vue du gouvernail du navire Regulus.
Deux hommes se trouvent sur le pont.

La Goélette Mont Murray en compagnie du Sea Duck sur les plans horizontaux du plan de halage de Lévis

Il s'agit de la goélette Mont Murray accompagnée d'un yackt de plaisance non identifié et du yacht de plaisance Sea Duck, tous trois sur les plans horizontaux du plan de halage de Lévis.

Le Mont Murray fut construit en 1940 à la Malbaie par Ernest Boudreau pour Joseph Gagné, de la Malbaie également.

Complètement à gauche de la photographie, on peut voir la compagnie de "P.E. Begin Limitée, négociants en gros Farine de grains" et un homme vêtu de blanc avec une casquette.

La goélette Comté Matane en réparation

Il s'agit de la goélette Comté Matane construite en 1940 à Matane et renommée Roden D. en 1957 et Monica L. en 1959.

Vers 21h45, le 29 novembre 1959, à 3 milles au large de Sept-Îles, elle entre en collision avec des glaces et défonce son bordé babord. L'équipage fut secouru par le North Voyageur (Clarke Steamship Co Ltd) qui se trouvait à proximité. Le Longboat toua la goélette jusqu'au quai où elle sombra le 30 novembre 1959 à 1h00. Elle fut renflouée, tirée à terre avec l'aide du Donpaco et de quelques tracteurs, réparée temporairement, à nouveau touée jusqu'à Clarke City où elle passa l'hiver et reprit le large le printemps suivant vers le chantier maritime Davie Brothers Ltd. de Lévis pour réparations finales, estimées à 21 500 $.

Elle fut louée de 1961 à 1964 pour la série télévisée ''Rue de l'Anse'', tournée à Les Méchins par Radio-Canada. Pour le temps du tournage, on lui donna le nom de La Gentille, alors sous le commandement du comédien Gilles Pelletier. Depuis 1976, elle terminait ses jours à Kamouraska. Elle fut démolie dans les années 1980.

En arrière-plan, on distingue le Château-Frontenac et à droite, l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Ogilvie.

La goélette F.W.L. Transport amarrée au quai à Lévis

Il s'agit de la goélette F.W.L. Transport construite en 1940 à la Petite-Rivière-Saint-François amarrée au quai. Elle a coulée suite à une collision avec le cargo Willowbranch (ex Saskatoon) le 20 juin 1955 à un mille de l’Anse Pleureuse en Gaspésie.

En arrière-plan se trouve le yacht privé Sea Duck et l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Ogilvie.

La goélette G.T.D. soulève un petit bateau

Il s'agit de la goélette G.T.D. (première du nom) qui soulève un petit navire pour le mettre à l'eau. Plusieurs hommes aident à la tâche.

Le G.T.D., premier du nom, a été construite à Lévis en 1883, avait une longueur enregistrée de 95 pieds et une jauge brute de 195 tonneaux. Cette goélette n’était pas motorisée, mais touée généralement « à l’épaule », c’est-à-dire bord à bord vers les lieux de sauvetage par un de ses remorqueurs, le Lord Stratchona (ON 99478) ou le Lord Stanley (ON 96049). Elle a été incendiée en novembre 1905 pendant les opérations de sauvetage du vapeur Batavian de la compagnie Allan Line, échoué près de Montmagny.

La goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage

Il s'agit de la goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage pour réparation. Elle fut construite en 1938 à Tadoussac par Armand et Joseph Imbeau pour Joseph E. Truchon, de Saint-Fidèle qui en resta propriétaire jusqu’en 1950. Elle se distinguait des autres goélettes par le fait que la cuisine était située dans le gaillard avant.

Elle entra en collision avec le patrouilleur H.M.C.S. Madawaska à un mille en aval du quai de Saint-Jean à l'Île d’Orléans, le jeudi 29 mai 1941. Son dernier propriétaire connu fut Charles J. Truchon (1951-1962), également de Saint-Fidèle.

À gauche en arrière-plan, le Siméon et à droite, l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Ogilvie.

Résultats 21 à 30 sur 157