Affichage de 157 résultats

Description archivistique
Secteur des archives privées de la Ville de Lévis Fonds Famille Davie Avec objets numériques
Aperçu avant impression Affichage :

Quatre navires en hivernage

Il s'agit de quatre navires en hivernage au quai de Lévis : du yacht privé Sea Duck, des goélettes Métis, construit en 1951 à La Malbaie et S.S Saguenay Trader, construit en 1921 à Chicoutimi et le caboteur en acier A.C.D. construit en 1937 à Lauzon. En arrière-plan le Irma M. et le St-Fidèle Trader.

À gauche se trouve l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Purity.
La scène se passe en hiver.

Quatre navires en hivernage

Il s'agit de quatre navires en hivernage au quai de Lévis : du yacht privé Sea Duck, des goélettes Métis, construit en 1951 à La Malbaie et S.S Saguenay Trader, construit en 1921 à Chicoutimi et le caboteur en acier A.C.D. construit en 1937 à Lauzon.

À gauche se trouve l'entrepôt de farine appartenant à la compagnie Purity.
La scène se passe en hiver.

Le Helen M. II accosté au quai

Il s'agit de la goélette Helen M. II (ex. Apockmaouchea) acoostée au quai Paquet et vue de dos. Elle fut construite en 1929 à Noank, Connecticut aux USA. Elle est la propriété de « Les Pétroles Inc. » de Québec.

Le Helen M. II accosté au quai

Il s'agit de la goélette Helen M. II (ex. Apockmaouchea) accostée au quai et vue de face. Elle fut construite en 1929 à Noank, Connecticut aux USA. Elle est la propriété de « Les Pétroles Inc. » de Québec.

À gauche, il y a le traversier Siméon (ex Rivière-du-Loup I, ex Brandon) construit en 1902 à Wilmington, Delaware, aux USA.

Navires accostés au quai de Lévis

Il s'agit de plusieurs navires accostés au quai : en avant plan, l'A.C.D. construit en 1937 à Lauzon ; le St-Fidèle Trader construit en 1933 à St-Fidèle ; l'Irma M. construit en 1937 à St-Louis-de-Lotbinière) et le Miron L. construit 1922 à Sorel et en arrière plan : le yacht privé Sea Duck, les goélettes Métis, construit en 1951 à La Malbaie et S.S. Saguenay Trader, construit en 1921 à Chicoutimi et finalement, une goélette non-identifiée.

À gauche de la photographie, on voit un vieux pick-up qui transporte de la marchandise et l'entrepôt de farine appartenant à la compagnie Purity.
Quelques travailleurs se trouvent sur la photographie.

Deux navires (Jacques Cartier et Lanoraie II) sur les plans horizontaux du plan de halage

Il s'agit du traversier Jacques Cartier et le Lanoraie II, un navire de la Garde Côtière Canadienne construit à Sorel en 1928, renommé Yvon Simard en 1956 reposant sur les plans horizontaux du plan de halage et probablement le yacht privé Sea Duck..

Un homme prend la pose au premier plan et on voit l'entrepôt de farine appartenant à la compagnie Ogilvie à droite.

La goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage

Il s'agit de la goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage. Elle fut construite en 1938 à Tadoussac par Armand et Joseph Imbeau pour Joseph E. Truchon, de Saint-Fidèle qui en resta propriétaire jusqu’en 1950. Elle se distinguait des autres goélettes par le fait que la cuisine était située dans le gaillard avant.

Elle entra en collision avec le patrouilleur H.M.C.S. Madawaska à un mille en aval du quai de Saint-Jean à l'Île d’Orléans, le jeudi 29 mai 1941. Son dernier propriétaire connu fut Charles J. Truchon (1951-1962), également de Saint-Fidèle.

À gauche en arrière-plan, le Siméon et à droite, l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Ogilvie.
Deux hommes se trouvent sur le quai.

La goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage

Il s'agit de la goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage pour réparation. Elle fut construite en 1938 à Tadoussac par Armand et Joseph Imbeau pour Joseph E. Truchon, de Saint-Fidèle qui en resta propriétaire jusqu’en 1950. Elle se distinguait des autres goélettes par le fait que la cuisine était située dans le gaillard avant.

Elle entra en collision avec le patrouilleur H.M.C.S. Madawaska à un mille en aval du quai de Saint-Jean à l'Île d’Orléans, le jeudi 29 mai 1941. Son dernier propriétaire connu fut Charles J. Truchon (1951-1962), également de Saint-Fidèle.

À gauche en arrière-plan, le Siméon et à droite, l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Ogilvie.

La goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage

Il s'agit de la goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage pour réparation. Elle fut construite en 1938 à Tadoussac par Armand et Joseph Imbeau pour Joseph E. Truchon, de Saint-Fidèle qui en resta propriétaire jusqu’en 1950. Elle se distinguait des autres goélettes par le fait que la cuisine était située dans le gaillard avant.

Elle entra en collision avec le patrouilleur H.M.C.S. Madawaska à un mille en aval du quai de Saint-Jean à l'Île d’Orléans, le jeudi 29 mai 1941. Son dernier propriétaire connu fut Charles J. Truchon (1951-1962), également de Saint-Fidèle.

Devant le navire, un homme prend la pose. À droite en arrière-plan, l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Purity.

La goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage

Il s'agit de la goélette Tadoussac Transport reposant sur le plan de halage pour réparation. Elle fut construite en 1938 à Tadoussac par Armand et Joseph Imbeau pour Joseph E. Truchon, de Saint-Fidèle qui en resta propriétaire jusqu’en 1950. Elle se distinguait des autres goélettes par le fait que la cuisine était située dans le gaillard avant.

Elle entra en collision avec le patrouilleur H.M.C.S. Madawaska à un mille en aval du quai de Saint-Jean à l'Île d’Orléans, le jeudi 29 mai 1941. Son dernier propriétaire connu fut Charles J. Truchon (1951-1962), également de Saint-Fidèle.

Devant le navire, un homme prend la pose. À droite en arrière-plan, l'entrepôt de farine appartenant à la compagnie Purity.

Résultats 61 à 70 sur 157