Affichage de 157 résultats

Description archivistique
Secteur des archives privées de la Ville de Lévis Fonds Famille Davie Avec objets numériques
Aperçu avant impression Affichage :

Arrivé du G.T.D. à Lévis

Il s'agit du caboteur en acier G.T.D. construit en 1936 par George T. Davie & Sons à Lauzon et appartenant à la compagnie Davie Transportation Co Ltd. Il arrive au quai à Lévis.

À droite en arrière-plan, les entrepôts de farine appartenant aux compagnies Robin Hood et Ogilvie.

Lancement du caboteur en bois, le Mont Logan 1er oct. 1939

Il s'agit d'une carte postale illustrant le lancement du caboteur en bois Mont Logan le 1er octobre 1939 à l'Anse de Sainte-Anne-des-Monts.

Il a été la propriété de Florian Simard de 1939 à 1955. En fait, il entra en collision avec le vapeur Cape Breton le 24 octobre 1955. À la suite de l'accident, il devint la propriété de Jacques Simard et ce, jusqu'en 1959.
Fermeture du registre le 23 février 1960.

La goélette F.W.L. Transport amarrée au quai à Lévis

Il s'agit de la goélette F.W.L. Transport construite en 1940 à la Petite-Rivière-Saint-François amarrée au quai. Elle a coulée suite à une collision avec le cargo Willowbranch (ex Saskatoon) le 20 juin 1955 à un mille de l’Anse Pleureuse en Gaspésie.

En arrière-plan se trouve le yacht privé Sea Duck et l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Ogilvie.

Le navire Roberval sur le plan de halage de Lévis

Il s'agit du navire Roberval reposant sur le plan de halage de Lévis.

Le Roberval (ON 104887) : ce navire est construit en 1895 sous le nom de Savoy à Montrose en Écosse par Montrose Shipbuilding & Engineering Co Ltd. Henri Menier, propriétaire de l’Île d’Anticosti, s’en porte acquéreur au coût de 130 000 francs et il est livré au Havre, France. D’une capacité de 340 tonnes, il est utilisé pour le transport de marchandises entre l'Île d'Anticosti et Québec. Enregistré dans une société anglaise du nom de Société industrielle et commerciale du Bas Saint-Laurent. Il effectue une dernière saison de navigation pour la famille Menier en 1925 qu'il a servi pendant trente ans et qui sera remplaçé en 1926 par le FLEURUS. En 1930, il est enregistré au nom de DesMonts Shipping à Montréal. Vendu à la ferraille, il restera au quai de Rimouski pendant quelques années. Le 29 août 1942, il entre en collision avec le RICHELIEU de la compagnie Canada Steamship Line. Renfloué et remis à neuf par le chantier de Sorel en 1945, on lui installe un moteur diesel et il reprendra la mer sous le nom de Roberval.
Il a été loué par Newfoundland Canada Steamship vers la fin des années 1940 et par Clarke Steamship en 1953, 1954 et 1958.

En 1946, il était immatriculé à Québec, propriété de Savoy Shipping. En 1959, il portait de nouveau le nom Savoy et en 1964, celui de Régent. En 1970, on le renomme Saba (Saba Navigation, de Sillery), puis entre 1970 et 1975, Savoie, propriété de Hauterive Navigation Inc, de Sainte-Foy.

À la gauche de celui-ci, il est possible de voir le navire le Mont Notre-Dame.

Le Mont Notre-Dame (ON 170720), construit en 1938 à Saint-Joseph-de-la-Rive par Joseph-Zélada Desgagnés et ses trois fils pour eux-mêmes. Elle arrive à Québec le 23 mai 1938 et le chantier Davie Brothers se chargea de faire l’installation de son moteur propulsif. Cette goélette a été détruite par un incendie au musée maritime de Saint-Joseph-de-la-Rive le 24 avril 1998.

À droite du Roberval, on voit les entrepôts de farine appartenant aux compagnies Ogilvie et Regal, ainsi qu'une vieille voiture noire.

Le navire Roberval sur le plan de halage de Lévis

Il s'agit du navire Roberval reposant sur le plan de halage de Lévis.

Le Roberval (ON 104887) : ce navire est construit en 1895 sous le nom de Savoy à Montrose en Écosse par Montrose Shipbuilding & Engineering Co Ltd. Henri Menier, propriétaire de l’Île d’Anticosti, s’en porte acquéreur au coût de 130 000 francs et il est livré au Havre, France. D’une capacité de 340 tonnes, il est utilisé pour le transport de marchandises entre l'Île d'Anticosti et Québec. Enregistré dans une société anglaise du nom de Société industrielle et commerciale du Bas Saint-Laurent. Il effectue une dernière saison de navigation pour la famille Menier en 1925 qu'il a servi pendant trente ans et qui sera remplaçé en 1926 par le Fleurus. En 1930, il est enregistré au nom de DesMonts Shipping à Montréal. Vendu à la ferraille, il restera au quai de Rimouski pendant quelques années. Le 29 août 1942, il entre en collision avec le RICHELIEU de la compagnie Canada Steamship Line. Renfloué et remis à neuf par le chantier de Sorel en 1945, on lui installe un moteur diesel et il reprendra la mer sous le nom de Roberval.
Il a été loué par Newfoundland Canada Steamship vers la fin des années 1940 et par Clarke Steamship en 1953, 1954 et 1958.

En 1946, il était immatriculé à Québec, propriété de Savoy Shipping. En 1959, il portait de nouveau le nom Savoy et en 1964, celui de Régent. En 1970, on le renomme Saba (Saba Navigation, de Sillery), puis entre 1970 et 1975, SAVOIE, propriété de Hauterive Navigation Inc, de Sainte-Foy.

À la gauche de celui-ci, il est possible de voir le navire le Mont Notre-Dame.

Le MONT NOTRE-DAME (ON 170720), construit en 1938 à Saint-Joseph-de-la-Rive par Joseph-Zélada Desgagnés et ses trois fils pour eux-mêmes. Elle arrive à Québec le 23 mai 1938 et le chantier Davie Brothers se chargea de faire l’installation de son moteur propulsif. Cette goélette a été détruite par un incendie au musée maritime de Saint-Joseph-de-la-Rive le 24 avril 1998.

À droite du Roberval, on voit les entrepôts de farine appartenant aux compagnies Ogilvie et Regal, ainsi qu'une vieille voiture noire.

La Goélette Mont Murray en compagnie du Sea Duck sur les plans horizontaux du plan de halage de Lévis

Il s'agit de la goélette Mont Murray accompagnée d'un yackt de plaisance non identifié et du yacht de plaisance Sea Duck, tous trois sur les plans horizontaux du plan de halage de Lévis.

Le Mont Murray fut construit en 1940 à la Malbaie par Ernest Boudreau pour Joseph Gagné, de la Malbaie également.

Complètement à gauche de la photographie, on peut voir la compagnie de "P.E. Begin Limitée, négociants en gros Farine de grains" et un homme vêtu de blanc avec une casquette.

Le caboteur Mont Logan sur les plans horizontaux du plan de halage

Il s'agit du caboteur en bois Mont Logan reposant sur les plans horizontaux du plan de halage pour réparation. Il fut construit en 1939 à Sainte-Anne-des-Monts en Gaspésie. Il a été la propriété de Florian Simard de 1939 à 1955. En fait, il entra en collision avec le vapeur Cape Breton le 24 octobre 1955. À la suite de l'accident, il devint la propriété de Jacques Simard et ce, jusqu'en 1959.
Fermeture du registre le 23 février 1960.

Complètement à droite se trouve l'entrepôt de farine appartenant à la compagnie Ogilvie.

Vue générale du chantier de Lévis

Il s'agit d'une vue générale du chantier de Lévis probablement prise d'une fenêtre de la maison Homestead.

On peut voir neuf navires environ, les rails de chemins de fer menant au quai Paquet, ainsi que l'entrepôt de farine appartenannt à la compagnie Ogilvie.

[F]ort Laurentien

Résultats 81 à 90 sur 157