Affichage de 157 résultats

Description archivistique
Fonds Famille Davie Image Français
Aperçu avant impression Affichage :

157 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Le vapeur Sardinian en partance de Québec

Le vapeur Sardinian de la compagnie « Allan Line Steamship Company Ltd », photographié fin octobre 1899 lors de son départ du quai de la compagnie Allan, au pied de la terrasse Dufferin à Québec.

Normalement affecté à la ligne Glasgow, Québec, Montréal, il est réquisitionné au cours de la Guerre des Boers pour effectuer un transport de troupes à destination de l’Afrique du Sud et embarque le 29 octobre 1899 le deuxième bataillon du Régiment Royal Canadien totalisant 1019 officiers et soldats. Quelques autres vapeurs de cette compagnie seront également utilisés à cette fin.

Construit et lancé en 1874 par le chantier R Steele & Co, à Greenock en Angleterre, le SARDINIAN mesure 400.0 pieds de longueur et affiche une jauge brute de 4399 tonneaux. Son propriétaire, la compagnie anglaise Allan Line (1854-1897), l’affecte à la ligne Liverpool, Québec, Montréal. Cette compagnie s’était établie à Montréal en 1854 sous le nom de « Montreal Ocean Steam Ship Company ».

En juin 1879, il établit une marque lorsqu’il transborde les sacs de courrier pendant son passage en face de Rimouski après une traversée record de 6 jours et 23 heures. La flotte de Allan Line passe aux mains de Canadian Pacific Line en 1917. Il effectue des traversées transatlantiques jusqu’à son retrait en 1920. Transféré et abandonné à Vigo, en Espagne, on le remorque le 22 juin 1938 jusqu’à Bilbao où il tombe aux mains des ferrailleurs.

Cinq navires en hivernage (Constance, La Corporation, Lord Stanley, G.T.D. et Blanche Alma)

Cette photographie nous montre cinq navires en hivernage vue de face d'indian Cove : Constance, La Corporation, Lord Stanley, G.T.D. et Blanche Alma. La scène se passe l'hiver et au loin, on voit ce qui semble être des palettes de bois empilées.

Le Constance est un navire de patrouille canadien qui a été construit en 1892 par Polson Iron Works, Oven Sound, Ontario pour le Ministère de la marine des pêcheries, mais a été transféré au moment de sa livraison au Service canadien des douanes. Ses dimensions sont de (en pieds): longueur : 115.58, largeur, 19.58, creux : 11.25 ; il a une jauge nette de 185 tonneaux et il possède une hélice actionnée par un moteur compound (18-36 x 24) de 50 NHP qui lui procure une vitesse de 11 nœuds. Il a également été repeint en noir plus tard.

La Corporation est une goélette de pilotage appartenant à La Corporation des Pilotes de Québec.

Le Lord Staney est remorqueur de sauvetage à deux hélices. Il est arrivé à Québec le 12 mai 1889 et fut construit au chantier Henderson de Glasgow.

Le G.T.D. est une goélette de sauvetage construite à Lévis en 1883. Il avait une longueur enregistrée de 95 pieds et une jauge brute de 195 tonneaux. Il a été incendiée en novembre 1905 pendant les opérations de sauvetage du vapeur BATAVIAN de la compagnie Allan Line, échoué près de Montmagny. Une seconde goélette nommée G.T.D. a également appartenu à George T. Davie à partir de 1907.

La Blanche-Alma est une goélette construite en 1890 à Ste-Anne-des-Monts en Gaspésie. Elle mesurait 78,2 pieds de long et avait une jauge brute de 87,0 tonneaux. Elle fut la propriété de Lucien et Louis Bouillon en de 1890 à 1895, de Joseph St-Pierre en 1898, de William Bouchard de 1902 à 1906 et enfin de Joseph Simard de 1907 à 1922. Elle s'échoua sur les battures de Montmagny le 16 mai 1908.

Quatre navires en hivernage (Blanche Alma, G.T.D., Lord Stanley et La Corporation)

Cette photographie nous montre quatre navires en hivernage vue de dos d'indian Cove : Blanche Alma, G.T.D., Lord Stanley et La Corporation. La scène se passe l'hiver avec une vue sur le fleuve et l'Île d'Orléans.

La Blanche-Alma est une goélette construite en 1890 à Ste-Anne-des-Monts en Gaspésie. Elle mesurait 78,2 pieds de long et avait une jauge brute de 87,0 tonneaux. Elle fut la propriété de Lucien et Louis Bouillon en de 1890 à 1895, de Joseph St-Pierre en 1898, de William Bouchard de 1902 à 1906 et enfin de Joseph Simard de 1907 à 1922. Elle s'échoua sur les battures de Montmagny le 16 mai 1908.

Le G.T.D. est une goélette de sauvetage construite à Lévis en 1883. Il avait une longueur enregistrée de 95 pieds et une jauge brute de 195 tonneaux. Il a été incendiée en novembre 1905 pendant les opérations de sauvetage du vapeur Batavian de la compagnie Allan Line, échoué près de Montmagny. Une seconde goélette nommée G.T.D. a également appartenu à George T. Davie à partir de 1907.

Le Lord Staney est remorqueur de sauvetage à deux hélices. Il est arrivé à Québec le 12 mai 1889 et fut construit au chantier Henderson de Glasgow.

La Corporation est une goélette de pilotage appartenant à La Corporation des Pilotes de Québec.

Cinq navires en hivernage (Blanche Alma, G.T.D., Lord Stanley, La Corporation et x)

Cette photographie nous montre cinq navires en hivernage vue de dos d'Indian Cove : Blanche Alma, G.T.D., Lord Stanley, La Corporation et x. La scène se passe l'hiver avec une vue sur le fleuve et l'Île d'Orléans.

La Blanche-Alma est une goélette construite en 1890 à Ste-Anne-des-Monts en Gaspésie. Elle mesurait 78,2 pieds de long et avait une jauge brute de 87,0 tonneaux. Elle fut la propriété de Lucien et Louis Bouillon en de 1890 à 1895, de Joseph St-Pierre en 1898, de William Bouchard de 1902 à 1906 et enfin de Joseph Simard de 1907 à 1922. Elle s'échoua sur les battures de Montmagny le 16 mai 1908.

Le G.T.D. est une goélette de sauvetage construite à Lévis en 1883. Il avait une longueur enregistrée de 95 pieds et une jauge brute de 195 tonneaux. Il a été incendiée en novembre 1905 pendant les opérations de sauvetage du vapeur BATAVIAN de la compagnie Allan Line, échoué près de Montmagny. Une seconde goélette nommée G.T.D. a également appartenu à George T. Davie à partir de 1907.

Le Lord Staney est remorqueur de sauvetage à deux hélices. Il est arrivé à Québec le 12 mai 1889 et fut construit au chantier Henderson de Glasgow.

La Corporation est une goélette de pilotage appartenant à La Corporation des Pilotes de Québec.

Un atelier avec des travailleurs

Il s'agit d'un atelier situé derrière l'atelier de ferblanterie, non loin de la cale sèche Lorne. Sept travailleurs sont présents.
La scène se passe l'automne ou le printemps.

Le navire de plaisance [Athen] installé sur les plans horizontaux

Il s'agit d'un petit navire de plaisance le [Athen] installé sur les plans horizontaux du plan de halage non loin de la cale flottante.

Derrière le navire, on voit une partie de la maison Homestead, la résidence des Davie, ainsi que le principal écurie. Devant se trouve George Taylor Davie, Joseph Duclos, son contremaître, et un homme infirme.

Rencontre militaire au Parc de la Paix

Il s'agit d'une rencontre militaire qui a eu lieu au Parc de la Paix à Lévis. Le Parc de la Paix se situe entre les rues Mémorial, Champagnat et Mgr Bourget, non loin du Fort numéro 1.

On voit une multitude de tentes blanches et de gens.

Rencontre à la cabane à sucre

Il s'agit de deux hommes et trois femmes prenant une bouchée de tire à la cabane à sucre.

Ils sont vêtus principalement de noirs. Les femmes sont en robes avec un manteau et coiffées d'un chapeau (dont un à plumes), tandis que les hommes portent manteau et casquette pour l'un et complet et chapeau melon pour l'autre. Ce dernier possède une montre de poche.

On voit également des érables dont un entaillé.
La scène se passe au printemps.

Deux navires reposant en cale flottante et sur le plan de halage (le Rhoda)

La photographie illustre deux navires au printemps : celui de gauche, le patrouilleur la Canadienne, a pris place dans la cale flottante submergée, tandis que celui de droite est le navire à aubes en bois le Rhoda construit par F. Lemieux à Notre-Dame-de-Lévis en 1874 est installé sur le plan de halage.

La Canadienne a été construit en 1880 par Robert Duncan & Co (contrat no 153) à Port Glasgow en Écosse pour Robert Thompson de Glasgow qui le nomme Foxhound. Ses dimensions au registre sont alors : 154.0 x 23.0 x 11.0 pieds et il affiche une jauge brute de 372 tonneaux. Propriété du gouvernement fédéral de 1881 à 1919, il subit en 1907 d’importantes modifications, principalement à ses superstructures. Vendu en 1919 à Atlantic Towing Company, puis à Halifax Dredging Co en 1923, il est finalement démoli en 1937.

Le Rhoda mesure, en pieds, 132,0 de long, par 23,0 de large, par 10,0 de creux et a une jauge brute / nette de 182 (310 tonneaux lorsque reconstruit en 1913) / 167 tonneaux. Il possède un moteur à vapeur, un cylindre, 32 x 120 pouces.

Il fut la propriété de O. & F. Bégin, de Lévis de 1874 à 1877, de A. Lagacé, de Ste-Croix en 1895, de J.H. Dorion, de Château-Richer de 1904 à 1907, de King Edward Park Co, de Montréal en 1912 et de J.S. Paul, de Montréal en 1914.

D’abord utilisé comme remorqueur, puis traversier, on le connaît surtout pour son service de transfert de courrier des océaniques au quai de Rimouski, service qu’il effectue sous le commandement du capitaine J.H. Dorion de 1897 jusqu’à son remplacement par le Lady Evelyn à Pointe-au-Père en 1907.

Le Rhoda a été détruit par le feu le 13 juin 1914 en face de Laprairie.

Résultats 1 à 10 sur 157