Lionel Saint-Georges Lindsay

Zone d'identification

Type d'entité

Personne

Forme autorisée du nom

Lionel Saint-Georges Lindsay

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1849-1921

Historique

Né à Montréal, le 1er mai 1849, Lionel Lindsay est le fils de William Burns Lindsay, greffier de l'Assemblée législative de la province du Canada, et de Marie-Henriette Bourret.

Lindsay fait ses études au petit séminaire de Québec de 1862 à 1871, puis au grand séminaire de Québec de 1871 à 1874. Pendant ces trois années, il enseigne également au petit séminaire. Il est ordonné prêtre en 1875 et poursuivra sa formation en théologie et en philosophie à Rome de 1883 à 1885.

En 1875, l'abbé Lindsay est nommé vicaire de la paroisse de Notre-Dame-de-Lévis. Mgr Joseph-David Déziel, curé de la paroisse, lui donne également les fonctions de préfet des études du collège de Lévis et de secrétaire du Conseil de la maison. Lindsay se charge notamment de la mise sur pied du cours classique prodigué par le collège. Il est également professeur d'anglais et directeur des élèves à compter de 1887. En 1893, il quitte le collège pour entrer dans la Compagnie de Jésus, dans laquelle il demeure à peine quelques mois.

En 1894, l'abbé Lindsay est de retour dans le clergé séculier du diocèse de Québec. Il est aumônier des Ursulines de Québec de 1894 à 1900 et le premier inspecteur ecclésiastique des couvents et académies du diocèse de 1897 à 1905. Il crée alors la revue Nouvelle-France, publiée de 1902 à 1918. Par la suite, il occupe le poste de secrétaire de l'archevêché de 1905 à 1907 et de secrétaire-archiviste à compter de 1907. Il est nommé chanoine primicier du chapitre métropolitain de Québec en 1915 et fait prélat domestique en 1919.

Il est décédé à Québec, le 10 février 1921.

Il a écrit plusieurs ouvrages historiques et hagiographiques, dont Pèlerinages d'outre-mer : Lourdes, Assise, La Salette, le mont Saint-Michel, le Mont-Cassin, etc. (1890), Notre-Dame de la Jeune-Lorette en la Nouvelle-France : étude historique (1900) et Le centenaire de l'archevêché de Québec, 1819-1919 (1919).

(Description tirée du Répertoire du patrimoine culturel du Québec [http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=7722&type=pge#.Vuv0t-LhDIU])

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

CL08-01

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC

Sujets associés

Lieux associés